Coupe de France L’aiglon éliminé dans des conditions d’organisation contestables, contestées et au mépris de l’éthique, de la morale sportive et de l’équité montre une belle et fière image du football martiniquais

Publié le 06/01/2019

L’Aiglon s’incline en 32ième de finale après prolongations face à l’équipe professionnelle de l’US Orléans 3-2. Après être revenus 2 fois au score les Lamentinois encaissent le 3ième but dans la foulée de leur égalisation à 2 buts partout alors qu’il reste 6 minutes dans les prolongations. Une joie de courte durée….
Malgré cette légitime déception sportive, nous devons être fiers de l’image que l’Aiglon a montré de notre football martiniquais sur le territoire hexagonal puisque cette rencontre était diffusée en multiplex par un opérateur TV Français.
Cependant les conditions d’organisation de cette rencontre (choix du terrain, refus de l’équipe recevante de permettre à l’Aiglon de reconnaitre le terrain….) ne sont que des éléments supplémentaires sur les discriminations subies par les ligues ultramarines avec la non application de la règle de droit commun (règlement de la Coupe de France) pour nos clubs qui participent à la Coupe de France ceci au mépris de l’éthique, de la morale sportive et de l’équité dans une France qui se dit une et indivisible…

Articles les plus lus dans cette catégorie